Retour à la page je me souviens

Cegep Gerald-Godin

1938

Description

En mémoire de Gérald Godin (13 novembre 1938- 12 octobre 1994), poète, journaliste et homme politique québécois. Natif de Trois-Rivières, Gérald Godin débute sa carrière de journaliste au sein du quotidien le Nouvelliste à la fin des années 1950. Dans les années 1960, il part vivre à Montréal et occupe le poste de recherchiste pour Radio-Canada. Très impliqué dans le monde littéraire et culturel, il écrit et publie plusieurs recueils de poèmes. Il travaille également pour les Éditions Parti pris et pour Québec-Presse. En 1975, il enseigne le journalisme à l’Université de Montréal et à l’Université de Québec à Montréal (UQÀM). Pendant les mesures de guerre de 1970, il est arrêté puis emprisonné. Sa contribution à la société québécoise est immense. De 1975 à 1976, il est secrétaire général pour la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, avant d’être nommé vice-président. Dans les mêmes années, il est membre de plusieurs groupes tel que celui du Syndicat des journalistes. En 1976, il se présente comme député pour le Parti québécois dans Mercier et est élu. À partir de ce moment commence une carrière politique impressionante. Il est, entre autres, ministre des Communautés culturelles et de l’Immigration de 1981 à 1985 et ministre des affaires culturelles en 1985. Aimé et respecté par ses collègues et par la population québécoise, Gérald Godin est un morceau important de notre patrimoine. Récompensée en 1987 par le Prix du Gouverneur général, son oeuvre est encore aujourd’hui une source d’inspiration pour tous. Décédé le 12 octobre 1994 suite à un dur combat contre le cancer, Gérald Godin laisse derrière lui un héritage exceptionnel au peuple qu’il a tant aimé.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM