Retour à la page je me souviens

Édifice Gaston Miron

1928

Description

En mémoire de Gaston Miron (1928-1996), grand poète québécois. Natif de Sainte-Agathe-des-Monts, il séjourne l’été chez ses grands-parents, à Saint-Agricole. Les paysages de sa jeunesse deviendront pour lui une source d’inspiration. Dans les années 1940, il étudie chez les Frères du Sacré-Cœur, à Granby, dans l’intention de devenir instituteur. En 1947, il part vivre à Montréal, où il exerce divers métiers. Mordu de littérature, il se joint, en 1953, à un groupe d’amis et ensemble ils fondent la première maison d’édition consacrée à la poésie québécoise : les Éditions de l’Hexagone. Il en assurera la direction durant 30 ans. Très actif dans la société montréalaise, il n’a pas peur de militer afin de défendre ses convictions. Cela le mènera à être impliqué dans des questions politiques importantes dans les années 1950 et 1960. En 1970, il publie le recueil de poésie « L’homme rapaillé », œuvre fondamentale de la culture québécoise. Il s’agit de l’ouvrage québécois le plus populaire, traduit dans une dizaine de langues. Au cours des années 1980, il voyage au travers le monde. Il profite de ses séjours en pays étrangers pour animer des conférences sur la littérature québécoise. Il meurt le 14 décembre 1996, à Montréal. Plusieurs prix et hommages lui ont été dédiés, dont le prix Guillaume-Apollinaire en 1981 et le prix Molson du Conseil des Arts du Canada en 1985.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM