Retour à la page je me souviens

Parc Armand-Bombardier

1907

Description

En mémoire de Joseph-Armand Bombardier (1907-1964), ingénieur né à Valcourt. Curieux du fonctionnement de divers mécanismes, il s’amuse à désassembler des jouets et objets dès son jeune âge. Plus encore, il les reconstruit en un tout autre mécanisme. Avec les parties d’une horloge, il crée une mini locomotive fonctionnelle. Son ingéniosité ébahit tous les habitants de son village, lui faisant naître une véritable passion pour l’ingénierie et désire aller étudier la mécanique. Hors, étant le plus âgé de ses frères, ses parents désirent qu’il devienne prêtre, tradition très courante à cette époque. C’est à l’âge de 15 ans qu’il a inventé la toute première motoneige, propulsée avec un vieux moteur de voiture offert par son père et une hélice que Joseph-Armand a inventé. Deux ans plus tard, il quitte le séminaire de son village et se rend à Memphrémagog pour aller étudier la mécanique. Il se spécialise par la suite à Montréal et apprend l’anglais. Il fait breveter son invention, un système de mouvement: le système de traction barbotin-chenille. Entre 1936 et 1937, il bâtit ses premières motoneiges, nommées «B7», à Valcourt, où il a ouvert son premier atelier de production: le Garage Bombardier. Durant la Deuxième Guerre mondiale, l’armée canadienne demande à Bombardier de produire un modèle de motoneige blindée. Il demande cependant que les pièces de ces centaines de modes de transport soient produites à Valcourt afin de faire rouler l’économie locale, mais il doit produire les motoneiges dans une plus grosse usine à Montréal. Durant cette période, il invente plusieurs concepts de véhicules chenillés si ingénieux que près de 2000 de ceux-ci sont produits et sont envoyés en Europe. Après la guerre, il continue de perfectionner et de créer de nouveaux modèles de motoneiges. Au court de sa vie, il a grandement contribué à l’économie de son village, auquel il est fortement attaché et s’implique dans l’éducation, et encourage les études chez les jeunes de Valcourt. Sa compagnie Bombardier Produits récréatifs, siège encore de nos jours à Valcourt et la célèbre entreprise Bombardier siège à Montréal. Rongé par la maladie, il lègue ses entreprises à ses enfants. Le 18 février 1964, le Québec perd un génie et un visionnaire de l’ingénierie, mais son nom grandit jour après jour en faisant de nouvelles inventions dans des secteurs plus vastes, tels que l’aviation et l’aéronautique.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM