Retour à la page je me souviens

Parc Ludmilla-Chiriaeff

1924

Description

En mémoire de Ludmilla Chiriaeff (10 janvier 1924 - 22 septembre 1996), danseuse et chorégraphe dite la Marraine du Ballet québécois. D’origine russe, Ludmilla Otzoup-Gorny Chiriaeff naît à Riga, en Lettonie, et grandit à Berlin, en Allemagne. Passionnée de danse, elle participe aux Ballets Russes et à des opéras populaires. Dans les années 1940, sa carrière est tragiquement bousculée par la deuxième Guerre mondiale. Soupçonnée d’être Juive, elle est capturée et enfermée dans un camps de concentration. À la fin de la guerre, elle quitte l’Allemagne pour vivre en Suisse, où elle fonde sa première troupe de danse. C’est dans les années 1950 que Ludmilla Chiriaeff arrive à Montréal. Elle y fonde sa compagnie, les Ballets Chiriaeff, qui devient en 1958 les Grands Ballets Canadiens. Véritable institution culturelle, son entreprise prend une envergure internationale et présente des spectacles au travers le Canada, les États-Unis et l’Europe. Transmettant sa passion et son ambition partout au Québec, elle ouvre des écoles et enseigne son art. Impliquée et dévouée au sein de la culture québécoise, elle met de l’avant les talents d’ici dans ses créations. Admirée et très appréciée par le public, elle reçoit plusieurs honneurs au cours de sa carrière, dont le Prix Denise-Pelletier en 1980 et le titre de Grand Officier de l’Ordre national du Québec en 1985. Sa contribution au développement culturel du Québec est immense. Grâce à son travail, le talent québécois est reconnu mondialement. Les Grands Ballets canadiens sont une référence artistique incontournable et continuent d’encourager les jeunes talents à s’épanouir. Ludmilla Chiriaeff s’éteint le 22 septembre 1996, à Montréal.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM