Retour à la page je me souviens

Rue Claude-Gauvreau

1925

Description

En mémoire de Claude Gauvreau (19 août 1925 - 7 juillet 1971), poète et artiste québécois. Natif de Montréal, le jeune Claude Gauvreau s’intéresse beaucoup à l’art et la littérature. Dans les années 1940, il étudie la philosophie à l’Université de Montréal et participe aux Ateliers de Paul-Émile Borduas, avec qui il se lie d’amitié. Il fait partie du mouvement artistique des Automatistes et des signataires du Refus global en 1948. Poète et dramaturge, il écrit des pièces de théâtre et compose des poèmes uniques, dans un langage bien à lui: l’exploréen. Sensible et passionné, il est dévoué à son art et milite à sa façon pour défendre ses convictions. En 1952, son amie, la comédienne Muriel Guilbeau, décède tristement. C’est pour lui une épreuve difficile à surmonter et guidé par cette peine il écrit le roman Beauté baroque. Dans les années qui suivent cette perte, l’état de santé mentale de l’auteur est inquiétante et il est traité à l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu. Le 27 mars 1970, il fait partie des poètes présents à la célèbre Nuit de la Poésie. Bien que souvent incomprises et jugées marginales, ses créations obtiennent un certain succès auprès du publique, de plus en plus curieux face à son art. Son oeuvre est aujourd’hui appréciée et respectée, ses pièces jouées et ses poèmes chantés. Morceau incontournable de la culture québécoise, Claude Gauvreau laisse en héritage un bagage artistique unique. L’artiste s’éteint tragiquement le 7 juillet 1971 à Montréal, suite à une chute mortelle.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM