Description

En mémoire d’Obwandiyag Pontiac (vers 1712-1769), chef de tribus algonquines, qui est reconnu pour avoir combattu les Anglais lors de la Rébellion de 1763.

 

Alors que les Français capitulent le Canada aux Anglais, le peuple autochtone est abandonnés pour combattre leurs ennemis anglais, Pontiac réunit plus de 20 Nations autochtones des Grands Lacs et les convaint de faire partie de sa coalition afin de défendre leur territoire.  Pontiac et ses troupes réussissent à détruire neuf des onzes forts anglais.

 

Le général anglais Jefferey Amherst , qui veut exterminer « la race », organise un véritable génocide auprès du peuple autochtone en leur envoyant des couvertures contaminées de la variole. Durant ce désastre, un grand nombre d'Autochtones sont tués.

 

Les Anglais sortant vainqueurs de cette guerre, Pontiac se retrouve alors seul et abandonné.

 

En 1769, Pontiac est assassiné. Au cours de sa vie, il a su transmettre des valeurs diplomatiques et patriotiques au sein des tribus qui le succèdent. Il est dans notre Histoire un emblème de paix.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM