Description

En mémoire de Pierre-Esprit Radisson (1636-1710), aventurier, commerçant intrépide et explorateur maritime. Alors âge d’environ quinze ans, il cohabite pendant un an avec les Iroquois qui se sont installés à Trois-Rivières. Ensuite, entre 1657 et 1658, accompagné de Jésuites, il étudie une autre nation iroquoise: les Onongadas. Possédant une grande connaissance pour la géographie de l’Amérique et pour la culture des Amérindiens, il est recruté par son beau-frère, Médard Chouart Des Groseilliers. Son but est de trouver des postes de traite potentielles situées près des lacs Supérieur et Michigan. Leur projet illégal puisqu’ils n’ont pas de permis, ils trouvent un financement en Angleterre afin d’établir un poste de traite permanent en 1670, près de la rivière Nelson. Ils sont alors les premiers à ouvrir un poste de traite aux alentours de la Baie d’Hudson. Cette même année, la Compagnie de la Baie d’Hudson est fondée, pour laquelle le siège social se trouve en Angleterre. Désirant que la France prenne les rennes de cette compagnie, Radisson tente de convaincre la colonie, mais en vain. Il rend alors service exclusivement à l’Angleterre et vole des fourrures aux postes de traite français. Sa tête est mise à prix en Nouvelle-France vue cette trahison et Radisson devient citoyen anglais dès 1687. Il termine ses jours en Angleterre en 1710 dans la pauvreté.

Visa Mastercard Check

Plan du site

Conception par

Hébergé et propulsé par Agence Web JM